Plombières-lès-Dijon

Présentation de la commune

Vue aérienne de Plombières-lès-Dijon, commune de Dijon métropole, sa foret et ses jardins, sous un ciel bleu.
Vue drone de Plombières-lès-Dijon, commune de Dijon métropole.

Nombre d’habitants : 2 581 Plombiérois et Plombéroises (source INSEE – Populations légales millésimées 2020, en vigueur le 1ᵉʳ janvier 2023)

Superficie : 16,21 km²
Altitude : 251 m

La commune en bref

Tout d’abord, nichée dans un vallon verdoyant, au creux de collines calcaires, mais également boisées et de coteaux forestiers, Plombières-lès-Dijon est traversée par la rivière l’Ouche et son bief. Elle est également bordée par le canal de Bourgogne.

Le bourg s’est ainsi installé au bord des derniers méandres de l’Ouche, avant son débouché sur la plaine dijonnaise.

Le cadre naturel de Plombières-lès-Dijon et son « Espace Naturel Sensible » se révèlent fort prisés par ses habitants et ses nombreux visiteurs, notamment avec ses sentiers forestiers et ses multiples chemins de randonnée. Les pêcheurs à la ligne et les kayakistes en apprécient aussi les divers cours d’eau, tout comme les cyclistes et autres amateurs de rollers ou de course à pied en goûtent les pistes cyclables.

Ses vallons, héritiers d’une tradition séculaire, émaillés de jardins potagers, ainsi que de pépinières et de vergers sont des lieux privilégiés de promenades, agrémentés par la proximité du « Lac Kir », lui-même très fréquenté par les amateurs d‘activités nautiques et de loisirs.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site de la commune ci-après : Mairie de Plombières-lès-Dijon

Bon à savoir

  • Mentionnons que Plombières-lès-Dijon se compose de 1620 hectares de pleine nature.
  • Paradis des spéléologues, la commune ne compte pas moins de 16 grottes, cavernes, trous, siphons, et rivières souterraines

Le patrimoine de Plombières-lès-Dijon

L’église Saint-Baudèle, notamment classée Monument Historique par liste de 1862. Cependant, seul le classement du clocher à tuiles vernissées figure au Journal officiel du 18 avril 1914. De forme octogonale, mais également recouvert de tuiles plombées de couleur : verte, jaune, rouge et brune. 

Le Château des Evêques, construit en 1768, correspond au bâtiment du village le plus chargé d’histoire et accueille désormais l’actuelle caserne de la CRS 40. Le château se compose de plusieurs bâtiments disposés en U autour de la cour d’honneur. Ces bâtiments présentant de belles façades régulières, et percées de grandes fenêtres rectangulaires à encadrement de pierre. Les toitures sont, quant à elle, couvertes de tuiles vernissées.

En dehors de l’église et du château des Evêques, le village de Plombières-lès-Dijon présente de beaux éléments architecturaux sans altération majeure. Au milieu du 17ème siècle, la commune était renommée pour ses maisons de plaisance. Parmi elles, la maison Gauthier appartient dès 1654 à Jean Gauthier, Conseiller du Roi Louis XIV. Cette bâtisse comprend une noble maison d’habitation, une chapelle et un colombier.

Balades à Plombières-lès-Dijon

Le Plateau de la Cras est une promenade de 12km de difficulté moyenne qui dure environ 3h30. Lieu de multiples activités en plein air, il offre de belles vues sur l’agglomération et le lac Kir. Les anciennes carrières témoignent de l’intérêt pour la pierre de Bourgogne.

Le Vallon est une balade très facile de 4,5 km qui vous prendra 1h30. L’ambiance du port du canal donne le ton de ce parcours agréable, à la découverte des jardins des bords de l’Ouche. Vergers, pelouses fleuries participent au charme et mettent nos sens à forte contribution.

Le Circuit des Sources est un parcours difficile de 13,9 km et dure environ 4h30. Sur le plateau se trouve l’activité agricole, avec ses fermes isolées. Le long des combes, les sources abondent. Souvent en sous-bois, cette ballade donne un sentiment profond de tranquillité et d’harmonie.

https://www.dijon-metropole.fr/dijon-metropole-a-votre-service/balades-metropolitaines/

Carte interactive

Retrouvez sur la carte interactive de Dijon métropole l’ensemble des équipements de la commune

Revenir en haut de page