Dijon

Présentation de la commune

Vue d'un drone de la ville de Dijon
Vue sur la ville de Dijon. Au 1er plan, la place de la Libération et le Palais des ducs de Bourgogne.

Nombre d’habitants : 162 454 Dijonnais (source INSEE – Populations légales millésimées 2020, en vigueur le 1ᵉʳ janvier 2023)

Superficie : 41.31 km2

La commune en bref

Dijon, capitale régionale à taille humaine, métropole rayonnante, douce à vivre mais également solidaire. Tout en reconnaissant que c’est une métropole de près de 260 000 habitants. C’est d’ailleurs la seule entité urbaine du Grand Est de la France, avec Strasbourg, à gagner des habitants. Ce dynamisme démographique est ainsi le fruit d’une politique volontariste, qui a permis de mener de front, d’ambitieux chantiers. Plus d’un milliard d’euros sont d’ores et déjà injectés dans l’économie régionale ces 15 dernières années, pour doter l’agglomération de grands équipements.

Mentionnons que des centaines de nouveaux logements sont construits chaque année et qu’un fléchage de 400 hectares pour accueillir les entreprises a été réalisé. Nul doute que cette stratégie de développement maîtrisé a porté ses fruits. En définitive, Dijon est, depuis le 1er janvier 2016, pour la Bourgogne-Franche-Comté, l’une des 13 capitales régionales françaises.

Les palmarès publiés dans la presse nationale, saluent régulièrement les performances de Dijon. La ville bénéficie d’ailleurs d’une double reconnaissance de l’Unesco. Le secteur sauvegardé, l’un des plus vastes de France, fait également partie du périmètre des Climats du vignoble de Bourgogne. Il est de surcroît, inscrits au Patrimoine mondial depuis juillet 2015.

D’autre part, la Cité internationale de la gastronomie et du vin, a ouvert en 2019. Elle a pour vocation de promouvoir le Repas gastronomique des français. Elle est par ailleurs, inscrite sur la liste du Patrimoine immatériel de l’humanité depuis novembre 2010. Un projet majeur, à résonance mondiale. Nul doute que Dijon fait la différence. Celle du goût, de la nutrition, de la santé, de la gastronomie, du vin, de l’art de vivre et de la culture.

Avec l’appui sans faille des acteurs économiques du territoire, Dijon donne un avenir à sa grande histoire. Sans jamais négliger sa qualité de vie, au point de devenir une incontestable référence écologique en France.

Sur un territoire d’exception, au point de départ d’une Côte viticole mondialement connue. La ville se trouve entre trois parcs naturels régionaux ou nationaux. Dijon réussit l’alliance du bien-vivre et du dynamisme économique et touristique.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site de la commune ci-après : Mairie de Dijon

Bon à savoir

  • Durant cinq siècles, la place Emile-Zola offrait aux Dijonnais le spectacle des exécutions publiques. Aujourd’hui cette place a l’apparence d’une paisible terrasse géante pour bars et restaurants.

Le patrimoine de Dijon

  • De l’Art Nouveau à l’Art Déco :

En vous baladant dans les rues dijonnaises proches du centre-ville, vous rencontrerez de nombreux détails architecturaux incontournables. De l’Art Nouveau ainsi que de l’Art Déco datant de la fin du 19ème siècle et du début du 20ème.

  • Les Allées du Parc :

De chaque côté des Allées qui mènent au Parc de la Colombière, se cachent de remarquables bâtisses aux façades majestueuses et grilles en fer forgé. Ces hôtels particuliers ont été construits pour la plupart au cours du 19ème et du 20ème siècle. Ils font désormais partie de l’histoire architecturale de la ville.

Au fil de votre balade, vous pourrez contempler ces édifices qui caractérisent si bien le quartier des Allées du Parc. Ils ont, dans le passé, abrité la bourgeoisie dijonnaise.

  • Une city à la dijonnaise :

Aux portes du centre-ville, l’espace Clemenceau dispose de 47 000 m² de bureaux ainsi que d’un Auditorium, de même qu’un Palais des Congrès et des Expositions. Lieu de travail et de manifestations événementielles, la ville de Dijon a elle aussi sa cité d’affaires.

Dijon souhaite par ailleurs développer ce quartier d’affaires et a entrepris la construction de plusieurs bâtiments à l’architecture moderne et originale. Partez à la découverte de ces édifices qui rendent cette city dijonnaise à la fois authentique et singulière.

  • Un musée consacré à l’art contemporain :

Vous êtes amateur d’art contemporain ? Le centre d’art Le Consortium, situé Rue de Longvic, est un incontournable à visiter depuis 1978. Le nouveau bâtiment ouvert en 2011, a été réhabilité par l’architecte Shigeru Ban (Prix Pritzker 2014) et Jean de Gastines.

Outre l’architecture originale de l’établissement, vous pourrez admirer des œuvres contemporaines et expositions temporaires, tout au long de l’année dans un espace de plus de 4000 m².

  • Le long des grands boulevards :

Les boulevards situés au cœur du centre-ville, sont jonchés de bâtiments de type haussmannien, représentatifs du patrimoine dijonnais. Levez la tête et découvrez toute l’architecture de ces grands édifices.

Un peu d’histoire :

Le long des boulevards dijonnais du centre-ville, les ingrédients de la ville moderne voulue par le préfet Haussmann sont bien présents. Celui-ci entreprit des travaux urbains conséquents, tout d’abord à Paris, dans le but de permettre un meilleur écoulement des flux d’hommes et de marchandises pour une meilleure efficacité économique.

Par la suite, Haussmann su propager son savoir-faire dans les différentes régions françaises sous le Second Empire et le début de la Troisième République. Par conséquent, il influença les villes de province et, parmi elles, la ville de Dijon. 

Les édifices les plus impressionnants qui sont protégés au titre de Monuments historiques (inscription des façades et toitures) se trouvent Place Darcy. Aux numéros 15 et 17 l’immeuble se caractérise par la qualité et la justesse de ses modénatures (ensemble des éléments d’ornement de la façade).

Ces informations vous ont plu ? Retrouvez tout le patrimoine dijonnais sur : Patrimoine Dijon

Balades à Dijon

Autour de la Cité de la gastronomie en passant par la promenade de l’Ouche et ses espaces verts, ainsi que la combe Persil, vous prendrez un grand bol d’air en essayant ce parcours.

Le surprenant itinéraire du Circuit Alain Houdaille, il chemine au milieu d’un quartier où les grands ensembles et les pavillons individuels voisinent avec des équipements sportifs, des espaces verts et des monuments commémoratifs

Circuit du Héron, cette petite boucle permet de découvrir un quartier qui bénéficie aujourd’hui de la qualité des espaces publics due à la transformation du port du canal aménagé au xxe siècle en port de plaisance.

Circuit du Martin-Pêcheur Ce circuit relie avec bonheur le centre-ville au lac Kir. Dès le départ, le square Darcy donne le ton à cette promenade qui longe l’Ouche avant de s’élever vers le belvédère du lac. À savourer sans modération.

Circuit du Mont Chapet Découvrez les différents espaces verts de ce parcours urbain, en partant du square Darcy, un lieu emblématique de la ville de Dijon.

Circuit du Rouge-Gorge Dans ce quartier récemment créé, avec un parc commercial et technologique, ce circuit vous propose un moment de détente avec ses parcs et sa promenade le long du Suzon.

Le Plateau de la Cras Le plateau de la Cras offre de belles vues sur la métropole et le lac Kir. Plus de 160 hectares y ont été acquis par la métropole, où de nombreux projets d’agriculture périurbaine se déploient.

Parcours de la Chouette La meilleure façon de découvrir le centre historique de Dijon, à travers vingt-deux étapes clés, décrites dans une brochure explicative disponible à l’office de tourisme de Dijon métropole.

https://www.dijon-metropole.fr/dijon-metropole-a-votre-service/balades-metropolitaines/

Carte interactive

Retrouvez sur la carte interactive de Dijon métropole l’ensemble des équipements de la commune

Revenir en haut de page