Ici, la ressource en eau est partagée et protégée

En dépit des épisodes de sécheresse de plus en plus récurrents, Dijon métropole assume l’alimentation en eau potable de 300 000 habitants de 42 communes du département. Et alors que la population a augmenté de 25 000 habitants en 15 ans, le volume d’eau prélevé dans le milieu naturel pour l’eau potable a diminué de 20 %. Cette baisse importante s’explique par la diminution des fuites sur le réseau et par les efforts de chacune et chacun. 

Découvrez les actions de la collectivité pour préserver cette ressource vitale. 

La lutte contre les fuites d’eau, une priorité pour préserver la ressource 

La lutte contre les fuites d’eau est la pierre angulaire de l’action en matière de préservation de la ressource hydrique. Si l’entretien rigoureux du réseau de canalisations permet de prévenir les fuites d’eau, les 35 000 compteurs connectés installés chez les habitants permettent de repérer immédiatement les fuites d’eau qui se déclarent à domicile et d’intervenir aussitôt.

Le rendement du réseau est aujourd’hui de 85 %, en bonne voie vers l’objectif de 91 %. 

Protéger le cycle naturel de l’eau 

Préserver l’eau, c’est aussi favoriser le cycle de l’eau et le retour des eaux de pluie dans les nappes phréatiques. C’est tout l’objectif des travaux de désimperméabilisation en cours et achevés dans différents espaces de la ville, en particulier les cours d’écoles, dans le cadre du programme Ambition éducative 2030.

La vocation de la désimperméabilisation : remplacer les surfaces imperméables par des surfaces qui permettent l’infiltration de l’eau de puis dans le sol afin de favoriser le rechargement des nappes phréatiques. 

Cour de récréation de l’école du Nord après les travaux de désimperméabilisation et de végétalisation.

De plus, pour éviter que des eaux usées et pluviales ne soient déversées directement dans le milieu naturel lors d’épisodes de pluies intenses, un second bassin d’orange a été construit à la station d’épuration Eauvitale, portant à 45 000 m² le volume total d’eau pouvant être stocké en attente de traitement. 

Donner à chacun les moyens d’agir à son niveau 

Parce qu’en matière d’eau, les gestes individuels sont déterminants, en juin 2024, Dijon métropole donne à ses habitant les moyens de réduire leur consommation d’eau en mettant à la disposition de tous les foyers des 23 communes (soit 130 000 foyers) un kit d’économie d’eau comprenant un pommeau de douche économe et deux mousseurs. En parallèle, la collectivité poursuit ses campagnes de sensibilisation aux écogestes.  

Eau du robinet ou eau en bouteille  ? 

Il n’y a pas à hésiter puisque l’eau du robinet est le produit alimentaire le plus surveillé en France, plus encore que l’eau en bouteille. Elle est en effet analysée tout au long de son parcours, de la source, jusqu’à votre robinet.

Autre atout non négligeable : son coût est bien moindre comparé à celui de l’eau en bouteille.

Enfin, en privilégiant l’eau du robinet, vous agissez concrètement pour l’environnement en limitant la consommation de plastique.

Revenir en haut de page